Marie a testé le portage !

Pour vous



Marie xx

le 01 juin 2015

Je me souviens encore de cette maman que j’avais rencontré à mon travail il y a quelques années et qui portait son bébé d’un mois à peine blottit contre elle dans une écharpe. A partir de ce moment là je fus certaine d’une chose : quand je serais maman, moi aussi je porterai mon bébé en écharpe !

Le portage

Outre le côté pratique qui m’a de suite convaincu, j’ai trouvé cette maman porteuse magnifique : son bébé bien au chaud, lové contre sa poitrine, ils semblaient ne former plus qu’un !

Le portage, oui mais physiologique !

Dès mes premières semaines de grossesse j’ai donc commencé à me documenter sur le portage. Bien sûr j’avais encore en tête le souvenir de cette maman et de son bébé en écharpe, mais ce que je croisais le plus fréquemment dans la rue c’était des bébés portés dans ce que j’appelais des " porte kangourou ".

Chicco Porte-Bébé Ventral Go Black

 

Je n’y connaissais pas grand-chose, mais une petite voix au fond de moi me disait déjà que ces sortes de sacs à bébés  ça ne m’irait pas du tout ! Cela semble tellement inconfortable, aussi bien pour le porteur  que le porté !!

De là, j’ai découvert ce qu’était le portage physiologique !

La position physiologique consiste à garder l’enroulement du bas du dos qui permet au bébé de se rassembler, regrouper ses membres en flexion et de se construire une sécurité de base.

La bonne position du nouveau né est dans la continuité logique de sa vie in utero. Cette posture lui permettra aussi de sentir les limites de son corps, phase essentielle au développement psychomoteur et lui évitera les positions déstabilisantes de recherche d’appuis : bras en croix, jambes tendues, tête en arrière, mains qui cherchent…

Maintenir et contenir bébé dans une posture respectant et favorisant son développement psychomoteur est une part importante du portage !

Le portage physiologique c’est vraiment mieux pour : 

  • Le maintien du bébé dans une position physiologique adéquate le sécurise et l’aide à se sentir compétent et actif dans le maintien de son corps, en s’agrippant au porteur.
  • La contenance et le bercement du bébé porté favorisent le relâchement des muscles, le sommeil. Je dis souvent que mes écharpes contiennent de la poudre à dodo, car c’était bien souvent le seul moyen pour endormir bébé !
  • La position verticale facilite la digestion, diminuant coliques et reflux  (pour nous pas de prise de tête on a choisis la totale !! Coliques ET reflux interne…)
  • Le bébé a  un besoin fondamental de se sentir contenu et enveloppé. Cette sécurité émotionnelle et physique va permettre à l’enfant porté de s’apaiser et sentir les limites de son corps.
  • Cette position favorisant des membres regroupés permet au bébé de mettre ses mains en bouche, activité qu’il faisait in utero.
  • Enfin, le dos rond et les genoux remontés entrainent une tête mieux maintenue. Ceci  évite des tensions au niveau de la nuque de bébé et évite à son dos pas encore mature de devoir supporter le poids de sa tête.

En théorie, comment mon bébé doit être en position physiologique ?

  • Ses membres sont fléchis et regroupés vers le centre du corps.
  • Ses genoux à la hauteur du nombril.
  • Le bassin basculé en avant.
  • Le bas de son dos est rond.
  • Sa tête dans l’axe de la colonne.
  • Bébé est à porté de bisous.
  • Sa tête ne doit pas être trop penchée en avant, ni en arrière, ni sur le côté.
  • Avant 3-4 mois, l’écart des genoux est égal à la largeur du bassin. Après 3-4 mois (quand bébé peut saisir ses pieds tout seul) l’écart peut être plus large.

Source : www.babydoousa.com

Et en pratique ?

Avant toute chose, je vous encourage vivement à participer à un atelier de portage ! Vous pourrez ainsi découvrir les différents moyens de portage qui existent, choisir celui qui vous convient le mieux, apprendre les différentes techniques de nouages et ainsi vous sentir plus confiant quand vous vous lancerez ! Choisissez un atelier dispensé par une monitrice agréée, différentes associations existent dans la région.

Il existe plusieurs catégories de moyen de portage physiologiques : les écharpes,  les Meï-Tai,  les slings et les préformés. En 6 mois, j’ai déjà pu en tester quelque uns ! Au fur et à mesure que bébé grandit ses besoins changent, et on ne porte pas de la même façon un nourrisson et un bambin plus vieux.

Petit tour d’horizon de ceux qui nous accompagnent depuis 6 mois !

L’écharpe tissée

Souvent en 100% coton, parfois en coton mélangé avec du chanvre, de la soie, du lin, de la laine… elles sont la plupart du temps cousues dans des tissus en sergé croisé ou dérivée du sergé. Ces tissus sont plus ou moins souples, avec juste ce qu’il faut d’élasticité et ne se déforment pas. Ils permettent de faire des nouages avec une seule couche de tissu sur le bébé (nouages "hamac" et "kangourou ") ou plusieurs couches (nouages "croisés") et permettent de porter dès la naissance jusqu’à environ 3 ans (jusqu’à 15/20 kg et plus). Certains tissages s’adaptent mieux à certaines catégories de nouages que d’autres et sont plus ou moins confortables.

L’écharpe tissée est celle que j’ai découverte et essayée lors de mon premier atelier de portage. C’est donc celle que j’ai acheté avant la naissance d’Antoine et avec laquelle je l’ai porté la toute première fois, une semaine à peine après sa naissance.

 

Didymos Echarpe de portage - Standard Gris - T 6 (470 cm)

Ses plus :

  • Très soutenante, on peut porter aussi bien un nourrisson qu’un bambin sans avoir d’effet rebond.
  • Si on la choisit longue (5m20 pour nous) elle est très polyvalente. Les possibilités de nouage sont infinies aussi bien en ventral, dans le dos que sur le côté. Avec toujours le même confort.
  • Un tissu aéré et le fait de pouvoir faire des nouages avec une seule couche c’est l’idéal pour l’été. Bébé aura moins chaud et le porteur aussi !

Ses moins :

  • Elle demande plus d’entrainement et de maîtrise pour installer bébé car on ne peut pas installer l’écharpe au préalable sur soi.
  • Cela prend donc  un peu plus de temps et ce n’est pas toujours pratique. Sur le parking du supermarché, un jour de pluie, bébé qui pleure, l’écharpe qui traine par terre : je vous laisse imaginer la scène (oui ça sent le vécu !!)

 

Très rapidement on a été obligé de porter souvent (tout le temps…) Antoine. Aussi bien à la maison qu’à l’extérieur. L’écharpe était le seul moyen pour l’apaiser et pour qu’il puisse trouver le sommeil. Dans l’écharpe il se sentait en sécurité, blottit contre papa ou maman. Et nous ça nous permettait d’avoir les 2 mains libres et de ne pas avoir à le porter à bout de bras plusieurs heures d’affilées parfois.

Seulement l’écharpe tissée n’était alors pas du tout pratique pour nous. On avait souvent besoin d’installer Antoine rapidement et de le défaire aussi facilement.

Le sling – la PESN de Je Porte Mon Bébé.

Je me suis donc tournée vers un sling.

Je Porte Mon Bébé La Petite Echarpe sans Noeud - Réversible - Gris Chiné/Olive

 

Un sling qu’est-ce que c’est ?

Les slings, ou écharpes à boucle, à anneaux sont très rapides à mettre et à enlever. Ils sont assez polyvalents puisqu’ils permettent une ou plusieurs positions ventrales et la position de portage hanche (pour les bébés de plus de 4 mois).

C’est à partir de là que j’ai découvert la marque Je Porte Mon Bébe (JPMBB). Spécialistes de l’écharpe "stretch", ils proposent depuis quelques années une "Petite Echarpe Sans Nœud" (PESN). Innovante et différente par son textile non pas tissé mais tricoté en viscose elle donne un véritable "effet seconde peau".

Ses plus :

  • Rapide et simple à installer.
  • Elle ne nécessite pas de nouage.
  • Très intéressant quand il fait chaud.
  • Particulièrement pratique pour l’allaitement.
  • Quand bébé est plus grand (3-4 mois) le sling est le système le plus pratique pour le portage hanche. Et c’est très agréable avec un bébé curieux !
  • Un peu plus facile à ajuster pour les débutants qu’un sling tissé, la largeur de la PESN est moindre et l’élasticité permet un peu de liberté au niveau réglage.

Ses moins :

  • Le sling est un portage dit asymétrique car on ne porte que sur une seule épaule. Et pour avoir porté Antoine des heures et des heures, je peux vous dire que mon dos a rapidement souffert. Je conseillerai donc plus le sling pour un portage d’appoint : une courte balade, le temps d’une course, pour déposer les enfants à l’école…
  • Je vous recommande tout de même un petit apprentissage qui peut être utile pour bien maîtriser l’usage des anneaux et la position du bébé. Pour cela les vidéos tuto JPMBB sont très bien conçues. Vous les trouverez sur leur site internet ou youtube.
  • Je pense qu’avec un bambin plus grand donc plus actif (au-delà d’1 an par exemple) l’utilisation n’est pas aussi agréable qu’avec un sling tissé (qui s’utilise vraiment jusqu’à  15 kg). Mais dans tous les cas, cela restera un portage pour des courts moments.

L’écharpe « stretch » ou « tricotée ».

Les semaines passaient et Antoine demandait toujours autant à être porté. Mon dos lui me demandait un peu de repos ! Je cherchais donc un nouveau moyen de portage pour les balades ou les moments plus longs.

Conquise par la qualité de ma PESN, c’est tout naturellement que je me suis de nouveau tournée vers JPMBB.  J’ai tout d’abord choisis l’Originale.

Ses plus :

  • Elle allie une grande élasticité à un bon maintient du bébé.
  • Son aspect doux et souple.
  • Plus rapide à apprendre et plus rassurant quand on débute qu’une écharpe tissée.
  •  Elle permet de faire le nœud au préalable, donc avant d'installer bébé dedans. On peut  ensuite sortir et remettre Bébé sans défaire le nœud de base.
  •  A partir de ce nœud de base, sans défaire le nœud, on met bébé dans plusieurs positions : devant, sur le côté ou dans le dos, en fonction de l'âge et besoins.
  •  On peut faire de nombreuses autres positions en plus du Noeud de Base.
  • Tout plein de vidéo sur le site permettent d’apprendre chez soi les différents nœuds.

 

Ses moins :

  •  "L’effet rebond". Avec un bébé qui pèse un poil plus on le sent moins soutenu. Il semble moins maintenu que dans une tissée.
  • Le tissu étant plus épais, moins aéré, j’ai du mal à l’utiliser quand il fait plus de 20° dehors.

J’ai  ensuite choisi la petite sœur de l’Originale :

 

La Basic de JPMBB

 

Ses plus :

  • Son prix, plus abordable que l’Originale.
  • Sa facilité d’utilisation : encore plus simple que l’originale je trouve, car moins épaisse et moins longue.
  • Plus fine, on l’utilise même s’il fait un peu chaud dehors.

Ses moins :

  • Moins polyvalente. On l’utilise seulement en ventral.
  • Son tissu étant différent, elle n’offre pas le même maintient. Elle à tendance à se détendre plus rapidement maintenant que bébé pèse plus.

Vous souhaitez l'acheter cliquez ci-dessous:

Je Porte Mon Bébé Echarpe de Portage La Basic Presque Noir

 

Les Préformés physiologiques- Le PhysioCarrier de JPMBB.

 

Les porte-bébés préformés physiologiques sont certainement les plus faciles de tous les systèmes de portages physiologiques.

Chez nous c’est le dernier arrivé ! Et nous avons choisis celui de … JPMBB vous l’aurez deviné !!

Ses plus :

  • Le papa l’adore ! Très simple d’utilisation, pas besoin de connaître les techniques de nouage. Il offre un côté sécurisant.
  • Moi je l’aime tout particulièrement pour porter Antoine dans le dos. Maintenant qu’il a 6 mois, il aime toujours autant être porté mais à besoin de voir ce qui se passe autour de lui. Dans le dos il peut facilement faire le petit curieux et s’endormir contre moi quand il le souhaite. Et avec Le Physio Carrier, je peux l’installer et le défaire toute seule en à peine 5 minutes. Cela ne demande pas d’entrainement préalable. Et Antoine adore le passage du ventre au dos, c’est toujours un moment où il se marre !
  • Grâce à ses bretelles rembourrées et sa large ceinture ventrale, c’est top confort pour les balades et les randonnées. Je pense qu’on l’utilisera un sacré bout de temps avec Antoine.
  • Nous avons commencé à l’utiliser quand Antoine avait 3 mois. On se servait alors du booster qui permet une meilleure assise tout en respectant l’écart naturel des genoux. Le booster sert aussi pour les plus grands pour les porter plus haut dans le dos et ainsi leur permettre de voir au dessus de notre épaule.

Les moins :

  • Sur soi, c’est un peu plus encombrant qu’une écharpe.
  • Le physio Carrier est très bien pensé, il s’adapte aux bébés dès 3,5kg avec le booster. Cependant, je ne pense pas que j’apprécierai de porter un tout petit bébé en préformé. Ca n’a pas du tout l’effet cocon qu’on a avec une écharpe.

 

Pour nous l’aventure du portage est bien loin d’être terminée ! Les premiers mois, porter fut pour nous une nécessité. C’était le seul moyen pour apporter un peu de sérénité à notre bébé. Aujourd’hui nous prenons toujours autant de plaisir à porter, si ce n’est plus ! Nous portons pour le côté pratique, pour le confort de bébé mais surtout pour le plaisir !!

Et vous, êtes vous déjà adeptes du portage ? Quel moyen avez-vous adoptez ? Ou êtes vous tentez, prêt à vous lancer ?

 

 


Forwarder à un ami

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.