Devenons la Maman que nous rêvons d’être…

3 clés pour devenir la Maman que nous rêvons d’être…

On prend soin de vous



mésange

le 25 aoû 2016

 

Fatiguées, stressées, pas une minute pour nous… Et voila que chaque soir à la maison ce sont des pleurs, des cris, des rapports de forces, des punitions, du chantage avec nos enfants pour arriver à les faire obéir.

Et le petit train train mental recommence: « je n’y arriverais pas »« c'est trop dur », « je ne suis pas une bonne mère »« je me sens nulle » et là une multitude d’émotions accompagne ce manège: culpabilité, découragement, tristesse, colère, peurs …

Alors comment faire pour se sentir apaisée intérieurement et épanouie? Comment faire pour qu’il y est plus de calme et de sérénité dans la cellule familiale? Comment sortir de ce cercle vicieux? Comment enlever toute cette pression qui pèse sur nos épaules? Comment obtenir des changements positifs et durables? Comment faire pour être le parent que nous avons envie d’être vraiment?

 

1-Avoir la motivation au changement 

Pour pouvoir être mieux dans notre vie il faut déjà avoir l’envie d’en changer!

Et oui car quelquefois les peurs viennent nous paralyser.

Alors posons nous la question: sommes nous heureuses comme ça?

Si la réponse est non, nous sommes prêtes.

De cette motivation au changement, une énergie va se dégager et c’est elle qui va pouvoir nous aider à effectuer les changements que nous voulons voir advenir dans notre vie. Elle va nous donner le courage et la persévérance pour mettre en place les outils pour voir advenir ce que nous désirons dans notre vie.

 

2- Avoir conscience qu’il faut se changer soi même pour obtenir des changements sur nos enfants.

 

Pour obtenir des améliorations dans notre demeure, il faut d’abord se changer soi même. Et oui! 

La première étape est l’introspection.

Qu’est ce qui nous fait réagir chez nos enfants? Que nous disons nous dans notre tête à ce moment là? Y a t’il une émotion liée? Est ce que ce sont des émotions que nous avons déja éprouvées dans des circonstances différentes? Quelle est la peur qui se cache derrière? 

Il faut trouver l’élément déclencheur de nos réactions surdimensionnées…Elles sont des pistes de travail sur soi. Quand nous suréagissons, il y a de grandes chances pour qu’une situation que nous avons connue enfant se rejoue, un peu à notre insu. Ces situations peuvent nous permettre de travailler sur nos anciennes blessures et de les apaiser.

Continuons à nous questionner.

Comment nous sentons nous dans notre vie en général? Qu’est ce nous pensons de nous? Sommes nous à notre place? 

Cela permet de prendre du recul sur la situation et d’avoir des prises de conscience. (ex: je me rends compte que je reproduis exactement ce que ma mère faisait avec moi ou finalement je me rends compte qu’en posant des limites j’ai peur que mes enfants ne m’aiment plus).

La deuxième étape est de nous changer. Cela est très difficile d’y arriver toute seule! Pourquoi? Car beaucoup de nos émotions, croyances, stratégies sont inconscientes donc c’est le moment de commencer à oser demander de l’aide…

Pour cela une thérapie est tout indiquée.Il existe différentes thérapies pour pouvoir aller libérer l’origine et comprendre le sens de ce qui nous bloque aujourd’hui, de ce qui fait que tel ou tel comportement est plus fort que nous. Nous devons nous armer de patience et de bienveillance. En commençant par de la bienveillance envers nous même. Nous ne pouvons pas être une mère parfaite, une épouse parfaite, une femme parfaite!!! et je sais, cela est plus fort que nous… c’est pour ça qu’une thérapie sur nous même est la CLE du changement. Il existe des thérapies brèves qui se font sur une année en moyenne comme la sophro-analyse par exemple et qui apporte des changements opérationnels à chaque séance.

A nous de trouver celle qui nous convient. Que va nous apporter une thérapie? Une nouvelle façon de vivre, de penser et d’interagir avec nous même et les autres. Elle va nous permettre de libérer les émotions, croyances, stratégies, comportements bloqués qui nous limitent aujourd’hui, renaitre à nous même dans une transformation profonde et durable. Et enfin d’exprimer notre potentiel (ressources,dons et capacités intérieures) en devenant créateur de notre vie. Ca donne envie non? et n’est ce pas tout cela que nous voulons pour nos propres enfants?

 

3 En marche vers une parentalité respectueuse et bienveillante 

 

Une fois que nous allons avoir commencé notre thérapie, notre vision de nous même, de nos enfants, de notre conjoint va changer. Nous aurons beaucoup plus de facilité à accueillir les émotions de nos enfants car c’est cela qui se cache derrière chaque crises, pleurs, colères, caprices… Nous allons prendre les choses avec plus de distance car nous n’aurons plus l’écho de nos propres blessures qui viendra teinter nos réactions, paroles… Nous allons donc écouter notre enfant, détecter le besoin non satisfait derrière et pouvoir y répondre tout simplement avec bienveillance et amour. Petit à petit, étant donné que les enfants apprennent par mimétisme il vont savoir écouter leurs émotions et leurs besoins. Ils vont ensuite nous les formuler tout comme nous l’avons appris grâce à notre thérapie. Peu à peu, l’amour, la joie et le partage vont revenir dans notre foyer et dans notre coeur.

 

Soyons les changements que nous voulons voir chez nos enfants!

 

Si vous souhaitez aller plus loin dans la parentalité bienveillante et respectueuse, je vous recommande « au coeur des émotions de l’enfant » et « j'ai tout essayé » d’Isabelle Filliozat.

 

Ecrit par Emmeline Vaissier

Thérapeute sur Bordeaux en Sophro-analyse des mémoires prénatales, de la naissance et de l’enfance.

www.therapie-bordeaux.com

 

La sophro-analyse c'est quoi? 

 

 


Forwarder à un ami

ven, 08/26/2016 - 09:15

Merci pour cet article très utile. En effet, l'écoute des émotions de nos enfants et des nôtres bien sûr est la clé ! Mais ce n'est pas toujours facile à appliquer au quotidien quand le temps manque pour les écouter, quand on voit l'heure tourner et que l'on sait que l'autre clé pour diminuer les caprices et augmenter l'obéissance est leur sommeil et que l'on veut accélérer les choses pour qu'ils se couchent tôt !

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.